Présent dans la région sherbrookoise depuis 1983, le Choeur Florilège rassemble près de 50 choristes partageant la même passion: le chant choral.

Ce groupe semi-professionnel contribue activement à la vie culturelle de la ville, notamment par sa participation à différents concerts et festivals, à des concerts de Noël ainsi qu'à la réalisation d’un spectacle annuel ficelé par une mise en scène dynamique ponctuée de solos et de chorégraphies.

Le choeur se distingue d'année en année, sachant plaire au grand public par des performances de qualité, le tout dans un plaisir contagieux!

Naissance de Florilège

Florilège a vu le jour lors du baptême de la fille de Louise De La Bruère, qui à l’époque dirigeait une chorale d’église. Elle avait préparé des chants spéciaux à cette occasion qui fut d’ailleurs une réussite. De cette expérience, trois choristes (Mario Goupil, Pierre Montour et Pierre Brosseau) ont eu envie de pousser ce plaisir de chanter, cette nouvelle passion un peu plus loin en créant un chœur. Ils demandèrent à Louise d’en être la directrice musicale et décidèrent de s'appeler le Chœur Florilège

Pourquoi le nom « Florilège »?

Le nom du choeur fut inspiré par «Fleurimont» ainsi que par son style éclectique. À cette époque, c’est-à-dire en 1983, existait le chœur Héritage de Sherbrooke qui se consacrait à promouvoir le chant franco-québécois. Pour se démarquer, Florilège se fixa pour mission d’avoir un répertoire francophone et anglophone de tous les styles, du rock en passant par le jazz, le populaire et le gospel.

Définition de « florilège » : est un recueil de morceaux choisis, en prose ou en vers, ces différents extraits partageant de mêmes caractéristiques : thèmes, genre, style, langue, origine géographique de leurs auteurs, etc.

Évolution du choeur

Les débuts du choeur furent modestes puisqu’ils étaient 18 choristes et pratiquaient un soir par semaine dans le salon de la directrice de l’époque, Louise De La Bruère. Cette dernière occupera ce poste de directrice pendant 21 ans. Le nombre de choristes du choeur augmenta d’année en année, pour finalement être constitué de 50 à 60 choristes.

Évolution de la direction musicale

Pendant 7 ans (2004 à 2012), Mme Marilyn Isabelle succéda à Mme De La Bruère. Sa fougue et sa jeunesse apporta une nouvelle dimension ainsi que des changements techniques pour l’apprentissage et tout ce que cela implique.

En 2011 et 2012, c'est M. Jean-Philippe Dutil qui dirigea musicalement le chœur, et succéderont  Mme Marie-Claude Elias et M Daniel Laplante.

C'est avec un grand plaisir que nous accueillons à l'automne 2016, notre directrice musicale Mme Louise Deslongchamps. Sa passion et son attachement au choeur Florilège promettent de magnifiques changements.